Syriana

Publié le par 67-ciné.gi-2006

AVANT-PREMIÈRE
en salle à partir du mercredi 22 février 2006

Stéphane Libs et Pierre Eckly maître de conférence à l'Université Robert Schumann
à l'avant-première de "Syriana" au cinéma Star Saint Exupéry

ci-rit anna ... ;-)

tout abord si vous décidez d'aller voir ce film, je vous recommande d'être attenti(f)ve dans la première demi-heure [pas question de roupiller calimerette ;-)] on va suivre la vie de plusieurs protagonistes de premier abord sans connexion, qui vont s'imbriquer subtilement dans un puzzle machiavélique...
voilà les quelques principaux personnages à suivre : un jeune pakistanais qui travaille à la connex, une compagnie pétrolière qui en phase de fusion, dont le bon déroulement de cette opération, suspecte aux yeux du ministère de la justice, est confié à bennet holiday (l'acteur jeffrey wright), un avocat du cabinet sloan whiting. le jeune prince nasir (alexander siddig), d'un émirat arabe (qu'il cherche à émanciper), désavoué par son père,  un expert en ressources énergétiques, brian woodman (matt damon) et un baroudeur de la cia (robert barnes) dont on va lui confier une dernière mission...
cette histoire est inspirée de "la chute de la cia : les mémoires d'un guerrier de l'ombre sur les fronts de l'islamisme" un livre de robert baer (il joue dans syriana un responsable de la sécurité). ce film a la grande vertu d'attirer l'attention et de faire réfléchir sur les imbrications entre entreprises privées, gouvernements d'état, centrales de renseignements quand il s'agit pour un seul état de s'approprier un peu plus, le contrôle de concessions des ressources pétrolières de pays “amis” au détriment des propres peuples spoliés, en les ruinant de toutes perspectives d'évolutions et en favorisant la montée d'extrémistes religieux...

Stéphane Libs et Pierre Eckly maître de conférence à l'Université Robert Schumann
à l'avant-première de "Syriana" au cinéma Star Saint Exupéry

vous serez surpris par ce thriller décoiffant où tous les personnages, ni totalement bons, ni totalement mauvais, que stephen gaghan nous montre à l'écran, font immanquablement penser à des personnalités et des évènements bien réels de ces dernières années... à l'intérieur de ce film d'espionnage haletant, on assiste également en second plan à des mini histoires dans la vie privée de certains personnages : que ce soit la relation père fils de benett, ou la relation avec julie, la femme de bryan (interprétée par amanda peet). à noter qu'il y peu de rôles féminins dans ce film, hormis la cheftaine de robert et julie... précipitez-vous, dès sa sortie...

remercions le cinéma star saint exupéry pour la rencontre de très grande qualité avec pierre eckly maître de conférence à l'université robert schumann, spécialiste en droit du commerce international

photos 67-ciné.gi © 2006, tous droits réservés

remerciements à l'équipe du

photos réalisées avec un FinePix F810 de

Publié dans AVIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article